La quinte juste - éveil et apprentissage de la musique

Les indications de tempo et de nuances

Les indications de tempo

L’indication de tempo n’est pas forcément l’indication d’une vitesse précise à laquelle il faut jouer le morceau. C’est une indication de « mouvement » ou d’« expression » sur le caractère du morceau.

Les termes italiens sont fréquents en musique car l’Italie a joué un rôle primordial dans le développement de la musique, notamment durant la période baroque. Les termes empruntés sont donc restés en l’état.

Quelques exemples d’indications :

Exemple : Allegro ma non troppo : « rapide, mais pas trop » ; poco largo : « un peu lent ».

Nous pouvons trouver également des indications de modification du tempo.

Certaines servent à indiquer un ralentissement :

À l’inverse, certaines indications signifient qu’il va falloir accélérer :

Tempo primo signifie qu’après un passage où le tempo se sera éloigné du tempo original, il faudra y revenir.

Percevoir les différences de tempo

Les indications de nuances

Elles donnent des indications sur l’intensité sonore désirée.

Quelques exemples :

Percevoir les différentes nuances

Attention, il ne faut pas confondre le tempo et les nuances ! Un morceau pianissimo peut se jouer très rapidement et, à l’inverse, un morceau fortissimo peut se jouer très lentement.

Sur une partition, on peut également trouver des variations de nuances.

La progression qui permet d’aller de plus en plus fort s’appelle un crescendo (figure du haut) et la progression qui permet d’aller de moins en moins fort s’appelle un decrescendo (figure du bas).

Un crescendo immédiatement suivi d’un decrescendo s’appelle un soufflet.

Retour sur Musique pratique - Bases du solfège