La quinte juste - éveil et apprentissage de la musique

Les postures

La bonne posture de l’instrumentiste est la clé d’une bonne pratique musicale. En effet, le musicien reste dans la même position de manière soutenue, c’est pourquoi une mauvaise posture pourrait vite provoquer de nombreux maux, tels que des douleurs au dos, au cou, des tensions musculaires, des tendinites (inflammation des tendons). Jouer ne doit jamais devenir une souffrance physique et doit rester un plaisir.

Voici quelques conseils pour adopter une bonne posture pendant la pratique instrumentale.

Accordéon 

Lorsque l’accordéoniste est debout, tout le poids de l’instrument repose sur ses épaules, et son dos est fortement sollicité. Il faut donc avoir une parfaite stabilité en entrouvrant un peu les jambes. En position assise, l’accordéon repose sur la cuisse gauche, et les bretelles sont réglées de façon à ce que l’instrument soit près du corps. Le coude du bras gauche doit rester près du corps pour ne pas supporter le poids de l’instrument lors de la fermeture.

Batterie

La batterie se pratique assis, de manière à avoir la caisse claire entre les genoux et les baguettes à peu près au centre de cette dernière. Le pied droit est installé sur la pédale de la grosse caisse, et le pied gauche, sur la pédale du charleston. Attention, le talon ne doit pas toucher le sol, c’est la jambe qui donne l’impulsion.

Clarinette

Il est conseillé de jouer de la clarinette debout, le pupitre au niveau des yeux. La posture doit rester la plus naturelle possible, avec les avant-bras contre le corps. C’est le pouce de la main droite qui tient l’instrument, et la main gauche doit rester souple. Il faut appuyer sur les anneaux et les clés avec la pulpe des doigts. 

Djembé

Il est possible de jouer du djembé assis ou debout. Selon le choix, la posture diffère.
Assis : installé sur une chaise, le dos doit être bien droit, sans s’adosser contre le dossier. Le tambour doit être incliné vers l’avant, et ce sont les jambes qui viennent le serrer afin de le maintenir. Les mains reposent sur le djembé.
Debout : cette posture n’est pas recommandée pour les débutants. L’instrument est attaché à la taille grâce à une ceinture. Le jeu reste cependant similaire à celui en posture assise.

Flûte à bec

Il est possible de jouer de la flûte à bec assis ou debout. La main gauche est en haut de l’instrument, et main droite en bas. Il faut bien faire attention au pouce de la main gauche, qui doit pouvoir boucher le trou arrière. Le bec de la flûte vient se poser sur les lèvres. Attention, les dents ne doivent pas le toucher.

Guitare

La guitare se pratique assis, le dos droit, sur le devant d’une chaise avec un repose pied sous le pied droit (pied gauche si on est gaucher). Il n’est pas recommandé d’avoir le dos courbé. Les épaules doivent être dans le même axe, et surtout pas déséquilibrées. La main droite, qui va venir pincer ou buter les cordes, doit être parallèle à la table d’harmonie et former un léger arc de cercle. La main gauche doit être bien parallèle au manche. On inverse la main droite et la main gauche pour les gauchers.

Piano

Quand on s’installe à son piano, il faut avant tout régler son siège pour être à la bonne hauteur afin d’éviter de se courber. Il est important que le dos soit bien droit. Le corps doit être bien centré. Ni trop à gauche, ni trop à droite. Il faut faire également très attention à la hauteur des bras. Pour cela, il suffit de placer les coudes au niveau du clavier. Pour finir, les doigts viennent se poser sur les touches en veillant à ne pas se crisper. La main doit former comme un arc de cercle ou une voûte.

Trompette

Il est recommandé de jouer de la trompette debout, avec le pupitre bien haut afin de ne pas pencher vers l’avant et se faire mal à la nuque. Les bras ne doivent pas être collés aux côtes mais plutôt rester détendus, tout en maintenant la trompette levée. Il est essentiel également de ne pas bloquer les épaules vers le haut. Il est recommandé de se relâcher dès que possible pour se détendre et se reposer, par exemple sur un moment où l’on ne joue pas.

Violon

Qu’il soit joué debout ou assis, les recommandations sont similaires. La mentonnière doit être fixée entre l’épaule et le menton, sans pencher la tête sur le côté. La main gauche se positionne sur le manche avec le pouce au niveau de l’index. L’archet se tient dans la main droite, qui doit rester souple.

Violoncelle

Le violoncelliste joue assis. Il est recommandé dans un premier temps de s’installer sur le bord de la chaise. La position du dos est encore une fois très importante. Il s’agit de ne pas être trop cambré, ni trop avachi sur son instrument. Il est nécessaire également que les pieds soient bien à plat et stables. Le violoncelle vient se caler entre les deux genoux. Il faut pour finir faire attention à la position des bras, sans crispation, le bras gauche légèrement écarté du corps, tandis que le bras droit dirige l’archet.

Retour sur Musique pratique - Prévention : les bonnes pratiques