La quinte juste - éveil et apprentissage de la musique

Frédéric Chopin

Frédéric Chopin est né en 1810, sur le territoire de l’actuelle Pologne, d’un père français et d’une mère polonaise. Il vit une enfance heureuse, bercée par le piano, dont jouait sa mère pour lui et ses trois sœurs.

C’est à l’âge de 6 ans que Chopin commence sa formation musicale. Il devient rapidement célèbre dans Varsovie pour son talent précoce.

À 16 ans, il quitte le lycée pour entrer au Conservatoire de musique et compose durant cette période les Variations en si bémol majeur, qui feront dire à Schumann lui-même : « Chapeau bas, messieurs, un génie ! » Imprégné de ses racines polonaises, il compose également nombres de mazurkas(1) et s’inspire de mélodies populaires, que l’on retrouve entre autres dans son Rondeau de concert à la Krakowiak.

En 1827, sa plus jeune sœur, Emilia, meurt de la tuberculose, maladie des poumons contagieuse que Frédéric contracte lui aussi. Bouleversé par sa disparition, il composera ses plus grands succès, profondément mélancoliques.

Après le conservatoire, Chopin se consacre à la composition pour piano. Il donne son premier concert public en décembre 1829, et le second, durant lequel il joue son Concerto en fa mineur, se joue à guichet fermé. En août 1830, il se produit à Vienne et y recueille un énorme succès : il a alors tout juste 20 ans.

Quelques mois plus tard, il quitte la Pologne et arrive en France. À Paris, il devient professeur de piano pour des gens parmi les plus importants.

Il donne son premier concert parisien en 1832, puis de nombreux autres : la critique voit en lui un compositeur de talent à l’avenir brillant.

Chopin entame une relation avec l’auteure George Sand en 1838. C’est à cette période que sa santé commence à décliner : le musicien s’affaiblit de semaine en semaine, et le décès de son père le fragilise un peu plus.

George Sand et Frédéric Chopin se séparent en 1847, à la suite de quoi le compositeur entame une tournée de plusieurs mois en Angleterre. Le pianiste rentre de ce voyage épuisé, très malade et décède en 1849 à l’âge de 39 ans.

Chronologie

1810 : Naissance de Frédéric Chopin à Żelazowa Wola
1818 : Premier concert à 8 ans : il joue avec un orchestre.
1831 : Chopin quitte la Pologne pour s’installer à Paris.
1838 : Début de sa relation avec George Sand, qui durera près de dix ans.
1848 : Dernier concert à Paris
1849 : Décès de Chopin

Anecdotes

Son professeur de piano était un musicien professionnel dont l’instrument était… le violon.

Un soir, alors qu’il se trouvait parmi une assemblée d’amis et d’admirateurs, Chopin fit éteindre toutes les bougies et joua, merveilleusement bien, durant une heure sans lumière. Il déclara : « Le clair de lune(2) me suffit. »

Si le corps de Chopin est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris, son cœur est conservé à Varsovie, comme il le souhaitait.

À écouter

Chopin - Nocturne in E minor, Op. posth. 72© Luke Faulkner

Chopin - Berceuse in D-flat major, Op. 57© Olga Gurevich

Chopin - Variations Brillantes, Op. 12© Olga Gurevich

Chopin - Concerto pour piano en FA mineur© Neal O'Doan

 

(1) Danse polonaise très rythmée.
(2) Le Clair de lune est également le nom d’une sonate qu’il a composée.

Retour sur Encyclopédie de la musique - Grandes figures de la musique