La quinte juste - éveil et apprentissage de la musique

Ludwig van Beethoven

Musicien et compositeur allemand, Ludwig van Beethoven est né en 1770.

Il vit une enfance morose entre une mère douce, mais effacée, et un père musicien brutal. Ce dernier réalise très tôt que son fils a un don pour la musique et tente de l’exploiter.

Il commence à le former dès ses 5 ans, et le jeune musicien donne son premier récital à seulement 7 ans.

À 17 ans, le jeune Beethoven rencontre Mozart, qui dira de lui à des amis : « Faites attention à celui-là, il fera parler de lui dans le monde. »

Quelques années plus tard, c’est à Joseph Haydn* qu’il est présenté. Ce dernier, impressionné par le potentiel du jeune homme, lui propose de le suivre à Vienne afin de poursuivre ses études sous sa direction.

Le jeune prodige donne son premier concert en mars 1795. S’ensuit une tournée qui le mène notamment à Berlin et au cours de laquelle il est reconnu comme pianiste virtuose. À la fin des années 1790, il compose ses premiers chefs-d’œuvre (La Grande Sonate pathétique, la Première Symphonie), et sa carrière semble prometteuse.

Pourtant, dès 1796, il ressent les premiers effets d’une surdité, qui évolue jusqu’à être totale vers l’âge de 44 ans. Il s’isole afin de dissimuler ce handicap.

Il continue pourtant à composer, sa Troisième Symphonie par exemple, et se lance dans l’écriture d’un opéra : Fidelio.

En 1809, la guerre avec la France provoque le départ de la famille impériale, qui l’emploie. Il perd alors la plus grande partie de ses revenus. Mais il continue encore et toujours à écrire (la Septième, puis la Huitième Symphonie).

Beethoven fait face à de nombreux tourments : son projet de mariage échoue, son frère décède, et il obtient la garde de son neveu, qui se révèle une source perpétuelle de soucis. Profondément marqué par les épreuves de cette période, il ne compose presque plus. Les œuvres qu’il produit ensuite ne sont pas bien accueillies par le public : on le pense dorénavant incapable de composer à cause de sa surdité.

Il crée malgré tout la Missa solemnis et la Neuvième Symphonie.

En 1827, Beethoven contracte une double pneumonie et décède, à l’âge de 57 ans.

Chronologie

1770 : Naissance de Ludwig van Beethoven à Bonn
1787 : Rencontre avec Mozart
1796 : Apparition des premiers troubles de l’audition
1824 : Il compose la Neuvième Symphonie.
1827 : Décès

Anecdotes

On ne connaît pas la date de naissance exacte de Beethoven. C’est la date de son baptême qui a permis de supposer qu’il était né le 15 ou le 16 décembre.

Lorsqu’il jouait, une fois atteint par la surdité, Beethoven tenait entre les dents une baguette en bois qu’il appuyait contre le piano pour sentir les vibrations.

À écouter

Beethoven - Symphony no. 5 in Cm, Op. 67 - I. Allegro con brio© Davis High School Symphony Orchestra

Beethoven - Symphony no. 5 in Cm, Op. 67 - III. Allegro© Skidmore College Orchestra

Beethoven - Piano Sonata no. 8 in C minor 'Pathetique', Op. 13 - III. Rondo – Allegro© Paul Pitman

Beethoven - Bagatelle no. 25 ''Für Elise'', WoO 59© Simone Renzi

 

* Célèbre compositeur autrichien.

Retour sur Encyclopédie de la musique - Grandes figures de la musique