La quinte juste - éveil et apprentissage de la musique

Symphonie

Une symphonie est une composition écrite pour un grand orchestre : « l’orchestre symphonique ». Elle comprend généralement quatre mouvements. Ce genre musical est né au milieu du XVIIIe siècle. Haydn (grand compositeur de l’époque classique de la musique) est considéré comme le père de la symphonie. Il en a écrit 104, entre 1759 et 1795. S’il n’a pas complètement inventé le genre, il le développe en rajoutant des instruments à l’orchestre : une flûte, un basson, deux trompettes et des timbales.

Mozart écrira 41 symphonies, entre 1764 et 1788, et adoptera également ce plan en quatre mouvements. Il introduira quant à lui la clarinette dans l’orchestre.

Beethoven en composera neuf, entre 1800 et 1823. Avec lui, la forme de la symphonie va considérablement bouger : il rajoute de nombreux instruments, notamment des percussions, ajoute des mouvements... et annonce la période romantique, avec des œuvres dramatiques et puissantes.

Fin XIXe-début XXe, la symphonie prend un nouveau tournant avec Mahler. Avec lui, l’effectif orchestral prend des proportions énormes. Il écrira dix symphonies, dont la puissance et l’originalité annonceront la période moderne.

Au XXe siècle, les formes de la symphonie sont totalement éclatées et, si le terme « symphonie » est encore employé, il ne se rapporte plus forcément à un genre ou une forme particulière et peut également qualifier un ensemble de voix et de sons.

La 5e Symphonie de Beethoven

Retour sur Encyclopédie de la musique - Dictionnaire des termes musicaux