La quinte juste - éveil et apprentissage de la musique

Ballade

Le mot « ballade » vient de ballare, qui signifie « danser » en italien.

Au Moyen Âge, la ballade est un poème court, récité ou chanté. Il peut aussi être dansé. Au fil des siècles, son sens va évoluer.

Au XVIIIe siècle, la ballade est une musique de chambre instrumentale. On la trouve notamment en Allemagne.

Au XIXe siècle, ce sont les grands compositeurs romantiques (Brahms, Liszt, Chopin) qui composent des ballades instrumentales. Schubert, lui, écrit des ballades sur des textes de Goethe.

Au XXe siècle, le mot va s’appliquer à un style de chansons populaires, qui racontent une histoire, avec un rythme lent. Généralement, il s’agit d’une histoire d’amour ou d’une histoire dramatique teintée de mélancolie. Simple et répétitive, sa structure est généralement formée de couplets intercalés par un refrain.

La tradition de la ballade anglo-saxonne a évolué en folk ballad aux États-Unis, et le chanteur et poète Bob Dylan en incarne bien le genre avec des ballades comme Hurricane.

Animation autour de la ballade de Schubert intitulée Erklönig
Bob Dylan prend la défense du boxeur Hurricane Carter(*) dans sa ballade intitulée Hurricane (1976)

 

(1) Boxeur américain qui a passé vingt ans en prison pour des accusations de meurtres, dont il a été finalement innocenté.

Retour sur Encyclopédie de la musique - Dictionnaire des termes musicaux