La quinte juste - éveil et apprentissage de la musique

Sonate

C’est un genre de musique pour un, deux ou trois instruments, éventuellement accompagnés par un clavecin ou un piano. Par extension, on parle de la « forme sonate », qui possède une structure très codifiée. Sonate veut dire « qui sonne », par opposition à cantate, « qui est chanté ».

La sonate naît en Italie vers 1700. Deux types de sonates coexistent : la sonate d’église, dans laquelle alternent quatre mouvements (lent ‒ rapide ‒ lent ‒ rapide), et la sonate de chambre, en trois mouvements seulement (rapide ‒ lent ‒ rapide). À la fin de la période baroque, la sonate est, avec la symphonie, la forme préférée des compositeurs. Les deux genres, l’un pour petites formations, l’autre pour grand orchestre, vont progresser parallèlement.

La sonate classique prend forme vers 1760 et se caractérise par une structure calquée sur celle de la symphonie : rapide (allegro) ‒ lent (andante) ‒ menuet ‒ rapide.

Aujourd’hui, elles font rarement appel à plus d’un ou deux instruments. Au-delà, on parlera de trio ou de quatuor.

Les compositeurs du XXe siècle écriront des sonates pour des formations plus originales. Par exemple, Francis Poulenc écrira des sonates pour cor, trompette, clarinettes, trombones.

Mozart, Sonate pour église n° 13
Francis Poulenc, Sonate pour cor, trompette et trombone (1945)

 

Retour sur Encyclopédie de la musique - Dictionnaire des termes musicaux